Mars 2023

 
Infoslettre Cpam
 
Le pharmacien correspondant

Les pouvoirs publics ont mis en place certaines missions complémentaires pour les pharmaciens afin d'améliorer la prise en charge des patients en favorisant la collaboration entre leur médecin traitant et le pharmacien.
La convention nationale régissant les rapports entre les pharmaciens et les organismes d'assurance maladie complète le dispositif (article V.III de la convention).

Qui est concerné ?
Les professionnels de santé concernés (pharmacien titulaire d'une officine et médecin traitant) doivent être adhérents ou signataires du projet de santé d'une maison de santé pluri professionnelle, d'une communauté professionnelle territoriale de santé, d'une équipe de soins primaires ou d'un centre de santé.
Le pharmacien correspondant doit donc appartenir à la même organisation d'exercice coordonné que le médecin traitant du patient.

Les missions du pharmacien correspondant
Le pharmacien correspondant peut, pour les seules ordonnances du médecin traitant et s'il dispose d'un espace de confidentialité :

  • renouveler des traitements chroniques au-delà de la durée indiquée sur l'ordonnance lorsque le médecin traitant y a inscrit une mention précisant la durée pendant laquelle le pharmacien correspondant peut procéder au renouvellement sans que celle-ci ne puisse excéder la limite de validité d'une ordonnance (12 mois), ni celle prévue par la réglementation pour certains médicaments.
  • le cas échéant, ajuster des posologies lorsque le médecin traitant a inscrit sur l'ordonnance une mention précisant cette faculté. Le pharmacien correspondant doit avoir préalablement réalisé une formation spécifique.

Comment formaliser le dispositif ?
Le dispositif pharmacien correspondant doit être acté dans le projet de santé. Si ce n'est pas spécifié, il suffit à la structure d'exercice coordonnée d'appartenance de modifier le projet de santé et de l'adresser à l'ARS.

Comment déclarer son pharmacien correspondant ?
Un formulaire de déclaration a été élaboré pour permettre la déclaration du pharmacien correspondant. Il est à compléter par le pharmacien et le patient. Ce formulaire est à envoyer par le patient à sa caisse de rattachement, le pharmacien doit en conserver une copie.


Consulter le formulaire de déclaration du pharmacien correspondant (PDF).


Pour plus d'information, consultez ameli.fr

 

 
 

Mentions légales :

‚Äč

Infoslettre créée et publiée par la CPAM de la Dordogne.

Directeur de la publication : Delphine CAMBLANNE Directrice

Rédaction : Service Communication de la CPAM de la Dordogne ISSN 1954-3581

Contact : 3608

service gratuit + prix appel

du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30 le vendredi de 8h30 à 17h30


Conformément aux dispositions relatives à la protection des données, vous pouvez exercer votre droit d'accès, de rectification, et le droit d’opposition/ limitation ou d’effacement des données vous concernant en adressant une demande écrite au directeur ou au délégué à la protection des données dpo.cpam-perigueux@assurance-maladie.fr. Les réclamations au titre de la protection des données personnelles peuvent être introduites auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07) .


 
amelirpro



 

Pour toute question administrative tels que : des questions sur les téléprocédures, sur vos paiements, vos commandes, etc.Veuiller contacter votre CPAM.

 

 
Soignerenperigord.fr



 

Vos annonces pour un remplacement, un associé, un collaborateur, préparer sa succession, et d'autres informations utiles sur l'installation en Dordogne.

 

 
Twitter



 

Le fil d'actus de la Cpam de la Dordogne et de l'Assurance Maladie.

 

 
Voir en ligne | Être retiré de la liste de diffusion